Renforcez vos connaissances

Renforcez vos connaissances

Renforcez vos connaissances

Qu’est-ce qu’une commotion cérébrale?

Une commotion cérébrale est un traumatisme qui peut toucher le fonctionnement du cerveau. Elle peut être attribuable à un coup à la tête, au visage, au cou ou ailleurs.4 Au moment de l’impact, le cerveau se déplace ou est secoué à l’intérieur du crâne. S’il se déplace assez brusquement, le cerveau peut subir des lésions. À la suite de ces déplacements, le fonctionnement du cerveau et du corps et les sensations ressenties peuvent être altérés, ce qui peut avoir des conséquences sur toutes les sphères de la vie d’une personne, entre autres à l’école.5

Chacun ne réagit pas de la même façon à une commotion cérébrale. Chez certains, les commotions cérébrales guérissent très rapidement, tandis que, pour d’autres, la route vers le rétablissement est plus longue.5  Que le rétablissement soit court ou long, tous les élèves profitent du soutien que leur offre leur entourage.

À titre de champion des commotions cérébrales, il importe que vous en connaissiez la nature et les conséquences sur les élèves.

icon depicting champion

Le saviez-vous?

Les commotions cérébrales ne s’accompagnent pas nécessairement d’une perte de conscience.4

Après une commotion cérébrale, différents signes et symptômes4 peuvent se présenter :

  • physiques (p. ex. maux de tête, nausées et étourdissements);
  • cognitifs (p. ex. difficulté à se concentrer ou à se souvenir, confusion et réflexion ralentie);
  • émotionnels et comportementaux (p. ex. anxiété, tristesse, irritabilité);
  • sommeil (dormir plus ou moins que d’habitude, avoir du mal à s’endormir et à rester endormi).

Ces symptômes peuvent avoir une incidence sur le rendement scolaire.

La plupart des commotions cérébrales se résorbent après un mois; cependant, 30 % des jeunes mettront plus de temps à s’en remettre.6

À regarder :

Écoutez le Dr Mike Evans parler de la gestion des commotions cérébrales et du retour à l’apprentissage.

À regarder :

Écoutez Maddy décrire l’expérience d’aller à l’école avec une commotion cérébrale.

Rappel :

En tant que champion des commotions cérébrales, il est important que vous ne cessiez jamais de surveiller le rétablissement et les besoins évolutifs des élèves et que vous ne manquiez pas d’y répondre. Ne négligez pas non plus les progrès et les régressions potentiels.